Accueil
Nos Chats
Nos Chats
Nos Chatons
Portées
Nos Beaucerons
Résultats
Que sont ils devenus
Nos disparus
Contact
Peintures
Liens


visites:70482


Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 

 

 

Robe et fourrure

FLORI HANNAH

 

Couleurs et patrons traditionnels

 

Le pelage est une caractéristique importante, il doit être double, constitué d'un sous poil laineux recouvert d'un poil de couverture mi-long, retombant sur les flancs, luisant et imperméable à l'eau. Les sous poils forment des culottes, appelées knickers, à l'arrière des cuisses, et le poil de couverture forme une collerette fournie sur la gorge. Le manque de sous poil et de poil de couverture en hiver ainsi qu'une fourrure trop soyeuse ou cassante sont des défauts.

 


FLORI HANNAH

 

Toutes les couleurs sont acceptées hormis le chocolat et le lilas et leur dilution (faon et cannelle).

Le patron colourpoint est également interdit. Toutes les couleurs des yeux sont également acceptées. Les chats silver ou smoke présentent la caractéristique d'avoir un sous poil argenté. La couleur ambre est reconnue en France pour la première fois par le LOOF le 12 mars 2009.

Chat des forêts norvégiennes ambre. La couleur noire du nez indique qu'il ne s'agit pas d'un chat tabby : c'est une « gueule noire ».

L’ambre se décline dans plusieurs teintes, de l' orange au miel blond et caramel. Les chatons, qui n’ont pas encore leur couleur définitive, peuvent naître très sombres, presque noirs. Cette couleur se développe plutôt lentement et de façon variable selon les individus. La couleur définitive peut être acquise dès cinq mois mais parfois il faut attendre un à deux ans et deux à trois ans de stabilisation.

La couleur ambre est une couleur spécifique à cette race et qui est très récente. En effet, les premiers chatons ambres sont nés en Suède en 1992. Pendant plusieurs années, de nombreuses polémiques ont eu lieu et la couleur fut nommée X-Color tant elle paraissait mystérieuse. Personne ne s'accordait sur la classification de ces chatons à la couleur étrange. On les enregistra tantôt en golden, chocolat, lilas ou encore cannelle, ces trois dernières robes étant par ailleurs interdites par les standards du norvégien.

La couleur est très polémique. Dans un sondage effectué en janvier 2004 par l'association AID Skogkatt reconnue par le LOOF, si la moitié des éleveurs sondés sont indécis, 38 % pensent que cette couleur est issue d'un croisement avec une autre race et le reste qu'il s'agit d'une mutation spontanée.

 

L'apparition de la couleur ambre a également lancé un débat sur la possibilité d'introduire de nouvelles couleurs dans le standard. Le même sondage révèle qu'une petite majorité d'éleveurs français y sont opposés.

 

FLORI HANNAH

Il faut attendre 2004 pour une première reconnaissance par la FIFé, puis mars 2009 pour une reconnaissance française par le LOOF, malgré la rareté de la couleur. Cette dernière a été possible grâce à une thèse vétérinaire  prouvant l'existence d'une mutation génétique à l'origine de cette nouvelle couleur mais aussi par le venue des premiers norvégiens ambre en France à partir de 2006 par l'éleveuse Clarisse Vinot, chatterie du Gang des Burgondes, qui a activement participé à sa reconnaissance

verogarbay77@orange.fr  :tél  05 56 23 66 46.&.06 50 60 90 86

 

 

 

 

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8